Avant de vous expliquez comment choisir une bonne complémentaire santé ou mutuelle, mieux vaut connaitre ce qu’est l’assurance maladie.

L’assurance maladie, c’est quoi ? (Pour plus d’informations, veuillez vous rendre ici)
Contrairement à ce que l’on pourrais croire, l’assurance maladie n’est pas la sécurité sociale, c’est seulement l’une de ses composantes.
L’assurance maladie couvre le risque maladie des salariés ainsi que leurs ayants droits, et couvre également les personnes lorsqu’une affection les prives de leurs travail. Elle est en France une des quatre branches de la Sécurité sociale.

L’assurance maladie est basée sur la mutualisation du risque : chaque personne cotise, en échange de quoi elle est remboursée de ses dépenses médicales à hauteur de la garantie choisie.

Les autres composantes de la Sécurité sociale, sont:

  • La branche accidents de travail et maladies professionnelles.
  • La branche vieillesse et veuvage (retraite).
  • La branche famille (handicap, logement…).

En France, toute personne qui travaille et réside, doit être obligatoirement affiliée au régime de Sécurité sociale dont elle relève. L’assurance maladie est constituées de 3 principaux régimes :

- le régime général:

salariés et travailleurs assimilés à des salariés soit environ 80 % de la population, Il existe également un régime local, obligatoire dans les départements d’Alsace et de Moselle. Il s’agit d’un régime complémentaire et obligatoire dans ces départements. Ce régime est uniquement financé par les cotisations des salariés et des retraités. Il assure à ces bénéficiaires un complément sur les prestations maladies versées par le régime général des salariés.

- Le Régime Social des Indépendants (RSI) :

régime des travailleurs non salariés non agricoles , artisans, commerçants et professions libérales.

- Le Régime agricole : il est géré par la Mutualité Sociale Agricole (MSA) :

Ce régime couvre aussi bien les employeurs (exploitants agricoles) et les salariés (salariés agricoles).

Il existe également divers régimes spéciaux de sécurité sociale, comme par exemple le régime militaire, le régime de la SNCF, le régime spécial de la RATP, le régime des mines, la Caisse des Français de l’étranger… En tout ce sont plus de 100 régimes.